Aller au contenu principal

L'oeil du vent
du 06/08/ au 26/09/21
Le Monastier sur Gazeille

Frédérique Bouet, Alain Barret, Lucie Delmas
Frédérique Bouet, Alain Barret, Lucie Delmas
L'oeil du vent

 

« L’oeil du vent* »

 

Y a-t-il dans l’art contemporain des productions qui interrogent le paysage comme vérité de la nature en opposition au geste qui modifie le paysage dans la fabrication de ce que l’on voit ? Peut-on rencontrer parmi  les artistes contemporains celui dont le travail serait justement de dévoiler l’artifice de la représentation de l’image du paysage en mettant en relief le travail de sa création ?

"L’oeil du vent" présente les œuvres de trois artistes dont la production à la fois, dialogue avec le paysage et le déconstruit à partir de l’idée du terroir.

En intervenant sur ce qu’ils nous donnent à voir, ils dirigent notre regard vers une représentation de l’image comme traduction fidèle de ce qui peut être vu. Ils nous dévoilent astucieusement l’artifice utilisé pour la réalisation de cette image.

Révélation du lien entre ce qui est vu et le geste créatif.

Peut-on oser parler d’un art du terroir ?

Alain Barret, Commissaire d’exposition

Mai 2021

 

"L'oeil du vent" réunit Alain Barret, Lucie Delmas et Frédérique Bouet dans une exposition cryptée emplie de rumeurs. Perdu dans l'abstraction du paysage, on entend siffler le bruissement du vent. Le vent souffle partout, il accompagne le territoire, se laisse aller au gré des courants et des modulations du paysage.

Par son bruit sourd et froid il semble tout droit sorti d'une épitaphe gravée, un récit colporté que l'on entend murmurer à travers la citée du Monastier. C'est une promenade harmonieuse et méditative à travers les ciels abstraits de Frédérique Bouet et le travail graphique d'Alain Barret. L'exposition se poursuit avec Lucie Delmas en une expérience émotionnelle et sensitive par ses objets communs de pierres qui explorent la géologie du territoire pour défamiliariser le familier, le rendant plus étrange. Ainsi l'appréhension du pays se fait au contact des oeuvres par leur capacité" à nous faire voyager, dialoguer dans l'immersion énigmatique à laquelle nous sommes contraints.

Car ici, rien n'est évident, mais tout est pensé

Charlotte Marinier 2021

en Images

APONIA

06 20 49 36 90

Contact : aponia@wanadoo.fr
www.aponia.fr

Mardi de 10h à 13h

Mercredi, vendredi et samedi de 15h à 18h

Dimanche de 10h à 12h
Fermé le lundi et jeudi

L'église Saint Jean est accessible aux personnes à mobilité réduite
Entrée libre et gratuite