Aller au contenu principal

 

 

 

L'Horizon

des évènements  Du 9/11 au 01/12

Vernissage

le 9/11 à 17h

 


 

L'horizon des évènements
Méryll Ampe, Matthieu Crimersmois, Cameron Graham, Frédéric Mathevet, Célio Paillard, Colin Roche, Hélène Singer, Alexandra Spence
L'horizon des évènements

L’horizon des évènements

    L’horizon des évènements désigne la limite ultime où la lumière reste visible aux abords des trous noirs. L’horizon des évènements est le seul moyen de repérer lesdits trous noirs. Il s’agit d’un point limite, d’un point de basculement qui peut métaphoriquement représenter l’œuvre plastique sonore, sur le seuil.

Les productions plastiques des artistes sonores sont insaisissables. À la manière des specifics objets théorisés par Donald Judd, ils ne sont jamais vraiment des sculptures ou des installations, des objets picturaux ou graphiques. De la même manière, ils n’engagent jamais complètement ce que l’on considère traditionnellement comme une performance. Ils sont tout cela à la fois, autant qu’autre chose. Ils sont des objets hybrides, métis, sans assises fixes. Leurs spécificités sont d’être transdisciplinaires d’une part, et d’être fluides d’autre part : ils sont pris dans le flux des sons à venir ou des sons récoltés, ou celui de l’activation qu’ils supposent ou dont ils sont le témoignage.
    Ces œuvres sonores sont des « ruines à l’envers », des objets qui promettent une potentialité de choses à construire. Objets sonores, corps sonores, partition, interprète et interprétation, écoute et jeux sont aux prises avec cette ambiguïté inhérente à la création en art sonore, et propose des œuvres mutables, toujours en mouvement.


Méryll Ampe
Dans son travail sonore, elle établit des liens entre sa pratique musicale et plastique. Elle puise dans des techniques directement liées à la sculpture : tailler dans la masse, modeler, sculpter.
http://meryllampe.com/

 

Matthieu Crimersmois

« Une onde urbaine vient me chuchoter une intuition ». Matthieu Crimersmois est plasticien et platiniste travaillant sur ces ondes. Dans des cycles à vitesses variables, l’expérimentation l’amène à une recherche fondamentale sur le sensible. Elle entraîne un prototype, qui le plus souvent aboutit à un démonstrateur qui produit une trace visuelle et sonore : il l'appelle œuvre.
http://matthieucrimersmois.wixsite.com/mattcrime


Frédéric Mathevet

« Rien n’est écrit dans le marbre ! » : tel est le leitmotiv qui parcourt le travail artistique de Frédéric Mathevet. Dessins, matières sonores et signes se chahutent dans l’atelier. L’œuvre, qui ne peut alors être que nomade, devient un espace centrifuge de métamorphoses, de confrontations et de contaminations.

https://www.fredericmathevet.com/

 

Célio Paillard
La démarche plastique de Célio Paillard est centrée sur les médias sonores et textuels. Elle prend la forme d’écritures numériques, de performances, d’installations sonores programmées ou, souvent à travers des collaborations avec d’autres artistes, de pièces sonores associées à un travail vidéo.

https://www.la-marelle.org/celio-paillard/


Colin Roche/Cameron Graham
Colin Roche et Cameron Graham, compositeurs, occupent et remplissent l’espace de leurs travaux : rencontres, objets trouvés, sons, écrits, photographies d’un lieu qu’ils explorent. Encounters se déploie, jour après jour, pour que l’accumulation des matériaux, les connexions établies infusent, se distillent dans des œuvres intermedia, pour aboutir à un ultime geste artistique, une sorte d’essence du temps.

http://www.colinroche.com/
https://camerongrahammusic.com/

 

Hélène Singer
Hélène Singer développe un travail pluridisciplinaire (photographie, installation et performance)  autour de la voix, l’animalité, et la manifestation visuelle et sonore d’un invisible fantasmé. Dotée d’une formation en chant lyrique et nourrie de la culture rock, elle produit en solo des performances vocales et collabore régulièrement avec des musiciens, compositeurs électro ou acousmaticiens.

http://www.helenesinger.net/


Alexandra Spence
Alexandra Spence est une artiste et musicienne originaire de Sydney. Elle réalise des installations, des compositions et des performances basées sur le son et l’écoute (du quotidien). Ses œuvres explorent l’idée d’écouter en tant que pratique active, en examinant la manière dont nos conceptions individuelles de lieu et d’identité sont formées et véhiculées par le son.

http://alexandraspence.net/

APONIA
t +33 ( 01) 49 30 57 29

06 20 49 36 90

Contact : aponia@wanadoo.fr
www.aponia.fr

Samedi _ Dimanche
de 15h à 19h
Les autres jours
sur rendez-vous

Nos locaux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite
Accès _ RER A : Noisy le Grand Mont d'est
RER E : Villiers/Marne
Autoroute A4 : Sortie n° 8 Villiers sur Marne/centres commerciaux